28novembre2016

Wolu-Inter-Quartiers vous invite à participer à sa soirée débat annuelle ayant pour thème:

 

flyersfinalLes inondations: Quelles solutions à l’échelle communale ?

 

Le lundi 5 décembre 2016 à 20h00

 

Au Centre « Les Pléiades » situé Avenue du Capricorne 1A

à 1200 Woluwe-Saint-Lambert.

 

Après une présentation de la thématique et des diverses solutions mise en place dans d’autres communes bruxelloises, l’échevin de l’environnement Grégory Matgen, nous présentera les futures actions mises en place par la commune de Woluwe-Saint-Lambert dans la lutte face aux inondations.

28novembre2016

Les enquêtes publiques en cours et, en gras, celles suivies par WIQ
Vous pourrez les découvrir en détails sur le lien  « enquêtes publiques » et connaître la position de Wolu-Inter-Quartiers

 

Avenue de la Charmille, 2 : Construire une crèche et abattre des arbres à hautes tiges
Avenue de l’Équinoxe, 2 : régulariser 2 lucarnes, supprimer la remise existante, démolir et reconstruire l’annexe arrière
Rue Notre-Dame, 52-54 : reconstruire deux étages, dont le dernier sous comble, modifier les zones de recul à l’avant
Chaussée de Roodebeek, 350 : Construire 3 maisons unifamiliales

 

La commission de concertation aura lieu le vendredi 23 décembre et vous trouverez l’avis de cette commission à partir du 2 janvier 2017 sur le site internet de la commune

 

Découvrez sous l’onglet « Enquêtes publiques » celles que Wolu-Inter-Quartiers et/ou les comités de quartiers suivent.
Pour voir les affiches des enquêtes publiques en détails, rendez-vous sur le site communal

15novembre2016

Les nombreuses réactions faisant suite à l’annonce de l’annulation d’une partie du permis de réaménagement du boulevard de la Woluwe nous ont prouvé l’intérêt porté par les citoyens au projet, mais aussi l’incompréhension de certains face à notre recours. Il nous semble donc indispensable de réaliser une mise au point. Le Comité Rue Saint-Lambert et Wolu-Inter-Quartiers ont réalisé un document de quelques pages, expliquant notre point de vue sur le réaménagement, les raisons qui nous ont poussés à introduire un recours, ainsi que l’alternative que nous proposons.

 

Le document complet, dont voici une brève introduction, est disponible en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

miseaupointtram94

Au préalable il convient de souligner que Wolu-Inter-Quartiers et le Comité Rue Saint-Lambert ont toujours été POUR la prolongation du tram 94 et le réaménagement du boulevard de la Woluwe.

 

Néanmoins, les plans présentés par Bruxelles Mobilité présentaient des lacunes et des risques en ce qui concerne la sécurité (des usagers « faibles » et des usagers du tram), la gestion et de l’évaluation des flux automobiles. Après plusieurs dialogues infructueux avec la Région de Bruxelles-Capitale, nous avons été contraints d’aller jusqu’au Conseil d’État. En effet, il nous semblait indispensable d’optimiser au maximum un aménagement aussi important, en termes de conséquences et de financement, que celui du boulevard de la Woluwe. Aménagement qui sera réalisé, sans aucun doute, pour plus de 40 ans. Il était donc de notre responsabilité de nous assurer que le réaménagement serait le plus qualitatif possible.

 

Le Conseil d’État nous a donné raison considérant que la mobilité douce et la concertation avec les riverains n’avaient pas assez été prises en compte. Cependant, le Comité Rue Saint-Lambert et Wolu-Inter-Quartiers ont demandé de limiter l’annulation du permis à la partie nord du chantier afin de permettre aux travaux de se poursuivre sur la partie sud. Le Conseil d’État a statué, et seulement la partie nord du permis a été annulée.

 

Version Néerlandaise

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter via la page « contact » ou par courriel.

 

24octobre2016

Le Conseil d’Etat annule une partie du permis du réaménagement du boulevard de la Woluwe ; le comité de quartier et WIQ demandent une collaboration avec Bruxelles Mobilité et le Ministre P. Smet.

Pour rappel, les principaux éléments du permis d’urbanisme sont la venue du tram 94 de l’avenue de Tervueren jusqu’à la station Roodebeek, la diminution des bandes de circulation et l’instauration d’une limitation de vitesse à 50km/h.

 

Nous sommes bien évidemment tout à fait d’accord avec l’objectif de ces aménagements, selon  Bernard Devillers, encore récemment coordinateur de Wolu-Inter-Quartiers. Mais pour ce qui concerne les piétons, les cyclistes et les usagers des transports en commun, des situations inacceptables ont été créées, et plus particulièrement au niveau du Woluwe Shopping. Il y avait également un manque de concertation avec les riverains.

 

C’est pourquoi WIQ et le comité de quartier Rue Saint-Lambert ont introduit un recours au Conseil d’Etat. Celui-ci nous a suivi et a annulé la partie du permis compris entre la rue Voot et la station Roodebeek.

 

Le rapport de l’auditeur et l’arrêt final du Conseil d’État attirent l’attention explicitement sur le fait que le réaménagement d’un axe de circulation doit être analysé non seulement du point de vue des automobilistes mais aussi des usagers faibles : piétons, cyclistes et utilisateurs des transports en commun.

 

Les travaux sont en cours mais devront être arrêtés à un certain moment du chantier.

 

Geert van Waeg, président du comité de quartier de la rue St Lambert : « dès que les plans ont été connus, nous avons élaboré des alternatives, avec selon nous, des sérieuses améliorations quant à la sécurité et au confort des usagers et quant à la viabilité du quartier. Nous avons insisté auprès de Bruxelles Mobilité afin de rechercher ensemble une solution. Nous avons notamment présenté une nouvelle fois ces alternatives lors d’une réunion en février 2015. Malheureusement, nous n’avons pas été entendus. »

 

Nous espérons maintenant que, après cet arrêt du Conseil d’État, Bruxelles Mobilité et le Ministre Pascal Smet seront prêts à discuter sérieusement des alternatives proposées. Nous demandons un audit externe et une analyse technique de la circulation avec des micro simulations pour analyser objectivement les propositions.

 

Cela va bien évidemment prendre un peu de temps, mais si nous voulons trouver ensemble une alternative constructive et adapter le planning du chantier, il sera possible de limiter les retards au strict minimum.

 

Tant au niveau du comité que de WIQ, il y a une réelle volonté de collaborer afin de trouver une solution créative pour réduire au minimum l’impact des éventuels retards dus à cet arrêt du Conseil d’État.

 

 

Info :

FR: Bernard Devillers, conseiller à Wolu-Inter-Quartiers, Av. du Capricorne 1a, 1200 Bruxelles, 0478 42 47 83.

NL: Geert van Waeg, wijkcomité St Lambertusstraat, St Lambertusstraat 133, 1200 Brussel, 0475 66 20 87.

Version NL

 

Vous pouvez consulter nos interviews et autres réactions dans média,

sur le site internet de la chaine régionale BX1 ,

au JT de 13h du 25 octobre sur La Une à partir de la 16′ minute

ou sur le site de La Libre Belgique

19octobre2016

A Woluwe-Saint-Lambert, quelques espaces de nourriture à partager (herbes aromatiques, herbes médicinales, légumes, fleurs comestibles…) selon la philosophie des Incroyables Comestibles, mouvement créé il y a huit ans à Todmorden en Angleterre, existent déjà et parsèment peu à peu notre Commune.

incroyable-comestible

 

 

Si vous souhaitez connaître les actualités de ces différents espaces et le développement du futur potager au parc Timmermans, vous pouvez nous suivre sur la page Facebook créée à cet effet, et rejoindre le mouvement en nous envoyant un message privé sur la page Facebook ou en nous envoyant un courriel via la page contact.

 

« C’est comme si cultiver pour l’autre procurait une sensation nouvelle, ouvrait d’heureuses perspectives, rendait l’espoir qu’un autre monde est possible, en étant nous-mêmes acteurs du changement. » François Rouillay, créateur du Mouvement des Incroyables Comestibles en France.

19juin2016

Le patrimoine de Woluwe-Saint-Lambert à travers deux livres !

L’un s’intéresse particulièrement au petit patrimoine visible de la rue, l’autre s’invite à l’intérieur des maisons.

Ces deux livres sont une suite voulue de longue date pour mettre en lumière et en couleur une série d’articles parus dans le bulletin d’information de Wolu-Inter-Quartiers.

Ils ont en commun l’amour du patrimoine et de la photographie de son auteure, Geneviève Vermoelen.

affiche promo

Quelques pages du livre sur le Petit Patrimoine à Woluwe-Saint-Lambert

Quelques pages du livre Woluwe Intime, splendeurs des intérieurs

Vous pouvez obtenir ces livres (15 € le livre) de deux manières :

– en versant sur le compte bancaire de Wolu-Inter-Quartiers le montant correspondant à votre demande : un livre ou les deux, en indiquant bien vos coordonnées.

Compte n° : BE77 9795 4933 4142 au nom de Wolu-Inter-Quartiers

La livraison sur la commune de Woluwe-Saint-Lambert (et voiries proches des communes limitrophes) est gratuite.

La livraison en dehors de la commune revient à 4 €

– en venant chercher le ou les livres à Wolu-Inter-Quartiers, au Centre Les Pléiades, avenue du Capricorne, 1A à 1200 Bruxelles, en prenant rendez-vous avec Bernard Devillers au 0478 42 47 83

 

 

1juin2016

Dans le cadre de l’enquête publique régionale sur le Plan de Gestion de l’Eau, Wolu-Inter-Quartiers a présenté son analyse à Bruxelles-Environnement.

Vous pouvez découvrir notre analyse en cliquant ici

Wolu-Inter-Quartiers en a profité pour mettre en lumière les possibilités « eau » de notre commune en produisant le document
« Au fil de l’eau sur les bassins versants de la Woluwe », à découvrir en cliquant ici ou sur l’image.

Au fil page une

14mars2016

La commission de concertation du 11 mars dernier a remis un avis défavorable sur le projet tel que présenté.

Si nous pouvons nous réjouir de cet avis, nous restons inquiets car les différents « considérant » repris dans l’avis laisse, nous semble-t-il, la porte ouverte pour que le demandeur puisse revenir avec un projet revu à la baisse.

Rappelons que nous avons toujours soutenu que c’est l’ensemble de ce site qui devait être sauvegardé et classé pour les raisons évidentes de qualité environnementale que joue ce site en intérieur d’îlot et également pour son rôle de bassin d’orage tampon très utile sur ce versant de la Woluwe.

Nous resterons donc très vigilant à la suite qui sera donnée à ce dossier après ce premier avis négatif.

Nous tenons également à remercier les habitants, les comités de quartiers et les diverses associations environnementales bruxelloises qui ont manifesté leur opposition à ce projet.

 

L’avis de la commission de concertation du 11 mars 2016, pages 1 à 5

 

Pour rappel :

Avis de Wolu-Inter-Quartiers à la commission de concertation

 

Quelques informations sur ce projet.

Ce bosquet situé entre le boulevard de la Woluwe, l’avenue Marcel Thiry et la rue Théodore De Cuyper a déjà fait l’objet de plusieurs demandes de permis d’urbanisme dans les années passées.

Pour le protéger, l’ASEPRE, association environnementale,  a demandé son classement. Après plus de 9 ans d’attente, seulement  une partie du site a ainsi été classé par le Gouvernement bruxellois le 10 décembre 2015.

 

 

 

HTB partie classée

 

 

La partie hachurée est la zone classée

Le gros trait noir est la zone de protection de la zone classée

 

 

 

 

Bosquet montage maquette vue Google

 

 

 

 

 

Photo montage qui situe approximativement le projet.

 

 

 

 

 

 

Nous pensions, à tort, que ce classement éloignerait des projets urbanistiques d’envergure. Nous nous  sommes trompés car une enquête publique mixte d’urbanisme et d’environnement est actuellement à l’instruction du 11 au 25 février 2016.

Et cela pour un projet d’importance puisque l’immeuble prévoit 48 logements et 60 places de stationnement. Pour rappel, le dernier projet en date ne prévoyait que 34 logements sur le site.

L’ensemble de l’implantation du projet occupe toute la zone de protection du site classé. On peut se demander à quoi sert une zone de protection dans ce cas-ci ! En effet, ce projet remet en cause l’objet même du classement du site car son implantation mettra à mal le biotope de ce bosquet marécageux.

 

HTB SIte implantation

 

 

On remarque bien sur ce dessin d’implantation, comment le bâtiment et la zone d’accès au parking entourent complètement la zone classée.

De plus, plutôt que proposer deux, trois immeubles entrecoupés d’espaces verts, il est proposé un immeuble monobloc  sur toute la longueur du terrain qui fera office de barrière visuelle et d’une coupure nette entre la zone verte classée et les potagers.

 

HTB vue 3D

 

Vous pouvez obtenir plus d’informations en contactant Wolu-Inter-Quartiers : 02 762 39 44 ou 0478 42 47 83 ou woluinterquartiers@hotmail.com.