Réaménagement des espaces verts, les projets communaux.

Notre commune, malgré son taux d’imperméabilisation dépassant les 50%, comporte encore de nombreux espaces verts ouverts au public. Certains sont plus connus et rayonnent au niveau régional, tels que les parcs des Sources et Malou qui longent le cours de la Woluwe ou encore le cimetière réhabilité qu’est le parc Georges Henri. D’autres sont plus secrets et reste des espaces dédier à un usage local, rempli de passant venant prendre un bol d’air, se reconnecter à la nature ou tout simplement emmener les enfants se défouler.

Parmi tous ces espaces, on distingue deux gestionnaires : soit la Région, à travers Bruxelles-Environnement, pour les parcs de plus grandes envergures (Georges Henri par exemple) ou la Commune, avec les services espaces publics.

Comme indiqué dans le titre de cet article, nous nous focaliserons, ici, uniquement sur les parcs gérés par le Commune.

Lors réunions d’information de quartier organisées par la Commune à l’Hôtel Communal, nous avons eu l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le réaménagement et la création de trois espaces verts de notre commune.

“Le nouveau” – Parc des îles d’Or

Situé le long de l’avenue des îles d’or, il existe un espace vert peu connu du grand public. En effet, cet espace longeant un cul-de-sac n’est connu que des habitants des immeubles voisins, des pratiquants de l’église adventiste toute proche ou encore des cyclistes empruntant l’ICR 13B.

“Friche” des Iles d’Or – situation actuelle

Actuellement laissé en friche, ce terrain a fait l’objet de nombreuses tergiversations, dont la volonté de Bpost, ancien propriétaire du terrain, d’y construire une nouvelle infrastructure. Suite à l’abandon du projet, les pouvoirs communaux y ont vu l’opportunité d’acquérir le terrain et d’y installer un parc.

C’est aujourd’hui chose faite, la commune étant entièrement propriétaire du terrain, les services espaces publics ont profité de la réunion d’habitant du quartier Paul Hymans / Tomberg pour présenter un premier projet de réaménagement.

Le projet réaménage la noue d’infiltration (ancien lit du Roodebeek) déjà présente, installe des aires de jeux (de 2 à 6 ans et de 6 à 12 ans), créer une zone de liberté pour les chiens et accueille un projet de compost collectif.

On notera que le parc sera également accessible en journée via la nouvelle implantation communale à la Chaussée de Roodebeek, 137.

parc des Iles d’Or – situation projetée

“L’abandonné” – Parc Saint-Lambert

Depuis des années, le parc Saint-Lambert, situé entre la rue Saint-Lambert et le Boulevard de la Woluwe, n’est plus correctement entretenu. Les bancs se retrouvent sous eau, le mobilier urbain vandalisé et la partie marécageuse recouverte de végétations.

Mobilier urbain sous eau – parc Saint-Lambert

C’est un espace particulier, car en contrebas du Boulevard de la Woluwe et donc en proie aux nappes phréatiques qui affleurent. Les pouvoirs communaux ont donc décidé de mettre en avant l’eau présente et on fait appel à un bureau spécialisé dans ce type d’aménagement.

Le projet imaginé intégrera une aire de jeux, une agora et surtout une belle promenade longeant une prairie humide et surplombant un point d’eau. Cette promenade permettra également de rejoindre depuis la place Saint-Lambert l’entrée ouest du “W Shopping”.

“Le Sauvage” – Les marais du Struykbeken

Le troisième espace vert dont nous souhaitons vous parler n’est pas un espace vert réellement accessible au public, mais plutôt destiné à la nature, sa faune et sa flore sauvage.

Il s’agit des marais du Struykbeken qui s’étendent depuis le stade Fallon jusqu’à l’étang Malou. Ces marais, laissés à eux même, vont être restructurés afin de garantir leurs sauvegardes pour de nombreuses années. Cette restructuration permettra également de garantir la liaison entre ces marais et l’étang Malou de manière plus propre qu’actuellement.

Marais du Struyckbeken – situation projetée
Menu