Réagissez à l’enquête publique !

Attention ! Une erreur s’est glissée dans la première version du « document d’avis » la commission de concertation aura lieu le vendredi 19 mars et non le 4 comme annoncée.

Comment réagir ?

  1. Remplir le document ci-dessus (nom, prénom, adresse, email et signature) et la retourner avant le 2 mars 17h00 aux adresses suivantes :
    • Grillet – rue de la Rive, 3
    • De Keyzer – rue de la Rive, 78
    • Willemyns – Spinewine – rue de la Rive, 80
    • Wolu-Inter-Quartiers – Av. du Capricorne, 1A
    • Par courriel : à projet.rive77@gmail.com
    • ou directement à la commune via : ep.oo@woluwe1200.be
  2. Écrire votre propre réaction et l’adresser au Collège des Bourgmestres et Échevins. La réaction doit être parvenue avant le 04 mars 2021 soit :
    • Par voie postale : Collège des Bourgmestre et Échevins : Av. Paul Hymans, 2 à 1200 Woluwe-Saint-Lambert
    • Déposée directement à l’hôtel communal : dans la boite aux lettres à gauche de l’entrée principale ou directement au secrétariat (Niv+1)
    • Par voie électronique à l’adresse : ep.oo@woluwe1200.be
  3. Vous pouvez également réagir oralement en vous rendant au service urbanisme de la commune. En raison de la crise du COVID-19 le service est accessible uniquement sur rendez-vous préalable. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la commune : https://fr.woluwe1200.be/urbanisme

Quelques arguments

Afin de vous aider à rédiger votre propre réactions, vous trouverez ci-dessous une série d’arguments qui nous semblent pertinent.
Nous vous invitons à participer à notre assemblée citoyenne et/ou à prendre connaissance du dossier mis à l’enquête publique afin de vous forger votre propre avis.

Les arguments développés par notre association sont en cours de rédaction.
Merci pour votre patience !

  • Je m’oppose à la destruction de la villa art déco des frères SIMONS construite en 1936. Elle constitue un témoin de l’architecture de l’entre-deux guerre qui mérite d’être sauvegardé.
  • Le projet de logement est trop dense pour assurer la pérennité et la fonction de « conservation et de régénération du milieu naturel » de la zone verte adjacente.
  • L’emprise du projet est trop importante. Les implantations projetées vont à l’encontre du plan d’alignement de la rue de la Rive, brisant la cohérence de l’enchaînement des façades de la partie impaire.
  • L’implantation projetée est trop proche des catalpas inscrits à l’inventaire du patrimoine naturel de la Région de Bruxelles-Capitale. Les techniques proposés par le demandeur ne sont pas des interventions anodines. Ces dernières risques d’endommager de manière irréversible ces arbres remarquables et de les condamner à brève échéance.
  • Les impacts dus au chantier ne pourront être limités à la zone constructible de la parcelle et viendront, de facto, endommager la zone verte adjacente pourtant essentielle à la faune et à la flore. De plus, la Woluwe, rivière éponyme de notre commune, se situe en aval direct du site pourrait être également affectée.
  • La densité envisagée par le projet est trop importante. Elle aura des impacts sur la qualité de vie des riverains, mais également sur la faune et la flore de la vallée de la Woluwe et de sa zone Natura 2000 adjacente.
Menu