Urbanisation à Woluwe-Saint-Lambert, quelques chiffres intéressants

Le journal Le Soir a publié plusieurs articles concernant l’immobilier et l’urbanisation en Belgique, l’occasion pour nous de faire un point sur les chiffres concernant Woluwe-Saint-Lambert.

Les prix de l’immobilier

A l’échelle nationale, les prix de l’immobilier ont augmenter de 2,4% pour les appartements et 5,3% pour les maisons entre 2017 et 2018.

Woluwe-Saint-Lambert dépasse la moyenne nationale avec des augmentations de 4,65% pour les appartements et 5,76% pour les maisons. Ainsi les prix moyen d’un appartement atteigne 298 629 € et 542 309€ pour les maisons.

source : LeSoir.be

Néanmoins, notre commune ne signe pas les records de flambée des prix. Les lauréat à ce jeux là sont Saint-Gilles avec une hausse du prix des maisons de 24,12% et Etterbeek avec une hausse de 14,47% du prix des maisons. Ixelles, signe quant à elle une belle augmentation pour les appartement de 10,54%.

Malgré ces augmentations, la commune la plus chère, en moyenne, est Ixelles pour l’achat d’un maison avec un moyenne de 633 360 € et Woluwe-Saint-Pierre pour un appartement avec une moyenne de 333 098 €.

source : https://plus.lesoir.be/207566/article/2019-02-19/immobilier-en-5-ans-le-prix-des-appartements-augmente-de-17-bruxelles

Les surfaces bâties

Autre article intéressant publié dans le journal LeSoir, un point sur l’évolution des surfaces bâties et donc imperméabilisées depuis 30 ans.

A ce petit jeu, on constate que Woluwe-Saint-Lambert a entamé, depuis le début des années 90′, une urbanisation à un rythme élevé. En effet, notre commune était bâtie à 48,82% en 1991 pour atteindre 57,99% en 2017 soit une augmentation de 63,37 hectares l’équivalent de plus de 88 terrains de foot !

Source : LeSoir.be

En observant bien le graphique reprenant les surfaces bâties on constate une très légère diminution entre 2016 et 2017 malgré une augmentation du nombre de parcelles bâtie. Cette inflexion montrerait une tendance à « désimpérmabilisé » ses parcelles ? Rendez-vous dans quelques années pour vérifier ou infirmer cette tendance.

source : https://plus.lesoir.be/205954/article/2019-02-10/immobilier-leglise-les-maisons-poussent-comme-des-champignons#205864

Menu